100 USD pour le transport par moto d’un cadavre de Kikwit à Tshikapa.

Il s’observe depuis un temps une situation inquiétante dans la ville de Kikwit où des personnes décédées, enveloppées des draps et de bouts des bois, sont placées en position assise à la place du passager et ligotées à l’aide des cordes au conducteur (afin que le cadavre ne tombe pas) et sont ainsi transportées de Kikwit à Tshikapa, dans le Kasaï, sur des motos moyennant la somme de 100 dollars américains.

 

 

Cette pratique, devenue monnaie courante dans cette partie du pays, se justifie selon les habitants du coin, par le fait que la ville de Tshikapa manque amplement de morgues et d’infrastructures équipées pour garder les morts. Ajouté à cela des difficultés dans les moyens de transport pour acheminer les cadavres et malades.

 

Cette situation inquiète visiblement la population de cette contrée, qui qualifie cette pratique d’un manque de respect aux morts et cette dernière demande à l’état congolais de leur venir en aide pour mettre fin à cette consternation.

 

Joint au téléphone suite à cette situation paraissant macabre, Maitre Munzama Malela, Ministre provincial en charge de la communication et médias et porte-parole du gouvernement BalaBala, dit ne pas être au courant de cela mais qu’il allait s’enquérir de la situation.

 

« Je ne le confirme pas et je ne peux pas prendre la responsabilité de répondre en tant que porte-parole du gouvernement. Il me faudrait m’enquérir de la situation pour vous donner toutes les précisions nécessaires ; c’est question d’avoir des preuves tangibles et une information fiable », a-t-il répondu à Guylitte Mutombo, un journaliste indépendant.

 

Notez que cette affaire constitue une actualité et en même temps un véritable business à Kikwit, 2ème ville du Kwilu.

 

Rolly mukiaka Say
Bandundu

Partage sans limite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *