Accord de Genève: le revirement de Tshisekedi et Kamerhe ne remet pas en cause le travail de toute l’opposition (Theodore Ngoy)

Le retrait des signatures de Felix Tshisekedi et Vital Kamerhe de l’accord de Genève ne doit pas remettre en cause le travail de toute l’opposition, ont déclaré le mercredi 14 novembre les candidats regroupés au sein du Collectif des candidats président de la République membres de l’opposition et indépendants à Kinshasa. 

 

Ce collectif appelle à l’unité de toute l’opposition pour gagner l’élection présidentielle de décembre 2018.

« Après la cacophonie créée par deux leaders qui ont été à Genève et qui se sont retirés de l’accord signé par eux avec un acte d’engagement, nous avons voulu dire que l’opposition est rassemblée et elle est une. Qu’il y ait quelques personnes qui montrent par là qu’elles ne peuvent pas exercer les fonctions d’Etat, cela ne remet pas en cause les autres opposants qui vont travailler ensemble pour gagner cette élection. Le peuple congolais choisira un candidat de l’opposition [à la présidentielle de décembre]», a indiqué Theodore Ngoyi, porte-parole de ce collectif.

Cette déclaration a été signée par:

  1. Theodore Ngoyi
  2. Tryphon Kin-kiey
  3. Sylvain Maurice Masheke
  4. Jean-Claude Mushe pour le compte de Marie-José Ifoku
  5. Jean Philibert Mabaya
  6. Fidèle Babala pour Jean-Pierre Bemba
  7. Jean Bertrand Ewanga pour Moise Katumbi
  8. Jean Felix Senga pour Martin Fayulu
  9. Kasongo Numbi pour Adolphe Muzito

 

@Radiookapi.net

Partage sans limite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *