Arrivée de Martin Fayulu à Beni : Des dégâts enregistrés à Beni et à Butembo

C’est sur fond de tension que Martin Fayulu Madidi, candidat commun de l’opposition, a accédé au rond-point du 30 juin de Beni, pour lancer officiellement sa campagne électorale à travers le pays.

 

Pour preuve, il a été contraint de transiter par Goma suite aux complications dans son programme.

Aussitôt atterri à l’aéroport de Beni-Mavivi vers les heures vespérales, il a pris une caravane motorisée jusqu’au rond-point du 30 juin, lieu de son meeting.

Autour de 18 heures 30 minutes au rond-point central de Beni, le véhicule à bord duquel était le son du peuple a été envahi par une marrée humaine qui était déjà impatiente à cause son arrivée tardive.

C’est après 10 minutes de cacophonie (18h40′) que Martin Fayulu est finalement monté sur le podium où il a tenu un discours de près de 30 minutes consacré sur son projet de société.

Marin Fayulu, porteur N°4 à la présidentielle 2018, a promis au peuple congolais l’État de droit, la justice, le changement, la paix et la sécurité, l’électricité, la construction des infrastructures, l’emploi en créant des entreprises et plusieurs autres points si jamais élu président de la République.

Il a également réitéré son refus de l’utilisation de la machine à voter lors des élections du 23 décembre prochain.

À 19 heures 10 minutes, Martin Fayulu a clôturé son allocution sous les applaudissements de la population de Beni.

Il faut noter qu’après son meeting, plusieurs dégâts collatéraux ont été enregistrés non seulement à Beni, mais aussi à Butembo.

Dans la foule, des blessés, des personnes ayant piqué crise, des vols de motos, la perte de souliers ont été signalés au rond-point central de Beni.

Les militants s’en sont également pris aux effigies d’Emmanuel Ramazani Shadari, le candidat commun de la coalition électorale Front commun pour le Congo (FCC).

La même situation a été observée à Butembo, une ville située à une cinquantaine de kilomètres de Beni où les militants pro-Fayulu très déçus de son arrivée ont saccagé les photos du maire Mbusa Sylvain Kanyamanda et d’Emmanuel Ramazani Shadari au rond-point VGH.

Il faut noter que le candidat de Lamuka va se rendre ce jeudi à Butembo pour la même activité.

Fabrice Ngima

Partage sans limite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *