Droits d’auteurs et Copie privée: ‘’Il n’y a que les artistes qui peuvent mieux faire ce lobbying’’ (Maguy Rwakabuba)

Comme prévu, le Forum des culturels s’est bel et bien tenu ce jeudi 2 août au Collège Boboto, situé en plein centre-ville de Kinshasa. C’est la toute première édition à l’affiche, soutenue par les artistes eux-mêmes. Cet événement se veut un réel réveil culturel face aux enjeux de l’heure.

 

La Copie privée en RD. Congo et les Droits d’auteurs, sont à tout dire, deux des points phares qui ont assaisonné ce forum, avec notamment la participation d’Alex Dende et Maika Munan, accompagnés de plusieurs autres artistes de la Capitale, en présence de la Vice-ministre du Budget, Maguy Rwakabuba. Pour ces artistes, il est en tout cas question de faire écouter leurs voies jusqu’au sommet de la République car ils estiment qu’il reste inconcevable qu’ils continuent à vivre comme des pauvres alors qu’ils doivent bénéficier des droits d’auteurs sur leurs œuvres. Dans cette même logique, la Vice-ministre du Budget précitée a, à cette occasion, signifié qu’il n’y a que les artistes qui peuvent mieux faire ce lobbying, bien qu’ils peuvent être soutenus par toute la société.

 

Egale à elle-même, la Vice-ministre a, avant toute chose, tenu à féliciter les organisateurs de cette activité, tout en laissant entendre que la culture reste une affaire qui concerne tout le monde. Concernant le combat pour les droits d’auteurs qui reviennent aux artistes de la République Démocratique du Congo, puisqu’on parle des enjeux de l’heure, ‘’je pense qu’il faut que nos artistes soient à l’hémicycle bien que ce combat nous concerne tous car la culture c’est l’affaire de tout le monde’’, a indiqué Maguy Rwakabuba tout en avouant avoir appris beaucoup des choses en marge de ce forum, comme par exemple sur la Copie privée.

 

‘’Je ne peux que vous encourager’’, a-t-elle dit à ces artistes de la République, avant de pouvoir reconnaître que ceci est également une source d’argent pour l’Etat congolais. En définitif, ‘’on peut faire ce combat ensemble’’, a conclu la Vice-ministre.

 

Germain Lobo

Partage sans limite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *