Elections 2018: Ujana veut quadriller Lubumbashi. (Interview avec Dr. E. Ndjibu, Coordon urbain Ujana Lubumbashi)

Après le lancement ce mercredi de sa centrale électorale, le mouvement citoyen Ujana Sous-coordination de la ville de Lubumbsahi affiche déjà ses ambitions : quadriller le chef-lieu du Haut-Katanga et faire élire ses candidats dont le Professeur Docteur Félix Momat, à la députation nationale. Docteur Etienne Ndjibu, Coordonnateur urbain de Ujana Lubumbashi croit en la force de son équipe. interview exclusive.

 

Interkinois : Vous êtes Coordonnateur urbain du mouvement citoyen Ujana ville de Lubumbashi. Que peut-on retenir du lancement de la centrale électorale de Ujana dans votre circonscription ce mercredi 18 juillet?

Dr Etienne Ndjibu : On peut retenir deux choses. Premièrement, c’est l’accomplissement de l’une des missions principales de Ujana à savoir la mobilisation des jeunes en faveur des élections à la fois comme électeurs et comme candidats. Et deuxièmement, c’est le coup d’envoi pour réveiller Ujana dans la ville de Lubumbashi et l’implanter suffisamment afin que les jeunes élisent réellement les représentants qui les méritent.

Interkinois : Ujana est un mouvement citoyen mais lance une centrale électorale. Qu’est-ce qui se cache réellement derrière cette démarche?

Dr E.N : Vous devez savoir que faire pour les jeunes sans les jeunes, c’est faire contre les jeunes. comme je l’ai dit : l’une des missions principales de Ujana consiste à mobiliser les jeunes à la fois comme électeurs et comme candidats. Nous avons lancé cette centrale électorale pour recueillir les candidatures des jeunes et les mobiliser comme électeurs afin de voter jeune.

Interkinois : le Comité de votre Sous-coordination a été installé à la même occasion. Comment se présente déjà votre plan d’actions ?

Dr E.N : C’est une question pertinente et très stratégique mais je vais quand même faire un petit résumé. Nous allons quadriller la ville de Lubumbashi qui est une circonscription fortement cosmopolite. Nous allons dégager des stratégies électorales, initier un travail en groupe et en commissions, bref, déboucher vers une campagne électorale de proximité.

Interkinois : Le Professeur Docteur Félix Momat est candidat député national de Ujana à Lubumbashi où il y a aussi plusieurs grandes figures politiques. Pensez-vous que le faire élire sera une tâche facile?

Dr E.N : C’est très simple et très compliqué. Simple parce que Professeur Docteur Félix Momat est une figure emblématique de cette ville, un enfant-maison mais aussi parce que nous sommes engagés et déterminés à gagner ces élections ensemble avec lui. C’est difficile parce qu’à chaque élection, nous constatons de nouvelles candidatures. Elles sont plurielles c’est-à-dire beaucoup de gens postulent. C’est souvent des centaines des candidats. Mais avec nos stratégies, nous savons qu’il sera élu.

Interkinois : Un mot pour conclure…

Dr E.N : Je remercie d’abord le Professeur Docteur Félix Momat pour avoir porté son choix sur ma modeste personne. Je remercie aussi les membres du Comité Ujana Lubumbashi. Je leur dis que nous devons travailler main dans la main pour que Ujana rayonne aujourd’hui et pour toujours.

 

Propos recueillis par Casimir Mbiyavanga

Partage sans limite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *