Pourquoi Emery Okundji n’a pas signifié au Conseil des Ministres que AGI gagnerait 27 millions chaque mois ? (Enquête)

Le Ministre des PTNTIC Son Excellence Emery Okundji  n’a pas daigné informer le Conseil des Ministres du montant qu’encaisserait mensuellement AGI, son protégé, après signature du fameux  arrêté qu’il présente comme salvateur pour l’Etat congolais. Etait-ce une simple omission ou une volonté de cacher la vraie face de cette histoire ?

 

La rocambolesque affaire des millions gratuits de la société fictive AGI sur le dos de la population congolaise dont les conditions sociales sont quasi indescriptibles sous couverture de contrôle de flux des consommations téléphoniques continue et prend de l’ampleur. Plus les jours passent, plus les entrailles de l’affaire se laissent transpercer par la vigilance populaire et le regard de ceux qui veulent sauver les congolais de l’arnaque du siècle.

 

S’exprimant anonymement un proche conseiller d’un membre du gouvernement a confié à notre rédaction « le Ministre s’étonne des autres facettes de cette histoire. Ce n’est pas du tout comme ça que cette affaire de contrôle a été présentée au Conseil » après avoir remercié la presse pour ce bon travail de vigilance citoyenne qui finalement est censée protéger le peuple contre une injustice inqualifiable. 27 millions de dollars par mois pour un sujet étranger ! C’est aberrant quand-même, s’exclama-t-il.

 

Plus grave et plus sensible, un autre membre du cabinet de Ministre nous a révélé sous le choc « le projet a été validé en Conseil des Ministres parce que le ministère des PTNTIC n’avait présenté que les 2 millions de dollars mensuels de gain qui reviendrait à l’ARPTC ce qui est une très bonne chose. Personne dans ce Conseil de Ministre ne soupçonnait qu’il aurait autant d’argent qui coulerait sous le label d’une entreprise fictive étrangère ».

 

Pourquoi alors avoir professionnellement éludé la véritable conséquence que subiraient les consommateurs après la signature de cette forfaiture étatique ? Est-ce que le gouvernement aurait validé ce décret si tous ses membres en connaissaient la teneur scandaleuse ? A-t-on vraiment voulu mettre le gouvernement en guerre contre sa population ?

 

Que cache réellement cette attitude du Ministre de PTNTIC ?

Wait and see !!

Partage sans limite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *