Equipe de campagne Shadary : quelques nommés nient leur appartenance au FCC et les opposants critiquent la stratégie.

Le candidat du Front Commun pour le Congo (FCC) Ramazani Shadary a publié ce samedi 3 novembre la liste de son équipe de campagne pour son élection à la magistrature suprême aux élections du 23 décembre prochain. Quelques heures après, certains nommés ont nié avoir été consultés, rejettant l’offre.

Cette publication n’a vraiment pas laissé indifférent tout le monde. Aussitôt la liste publiée, c’est Vital Kamerhé et Tryphon Kin-Kiey Mulumba (tous candidats présidents de la République) qui s’en prennent.
Vital Kamerhe s’en moque via son compte twitter. « 48 pages pour l’équipe de campagne FCC de 670 personnes: premier ministre, Président de l’Assemblée Nationale, vice-premier ministre, ministres d’Etat, ministres, PDG, gouverneurs, Directeur de cabinet du chef de l’Etat, députés, sénateurs, généraux… Nommés par le dauphin: le FCC aux abois. L’opposition fait un travail de fourmis pour la victoire du peuple », a-t-il tweeté.
Tryphon Kin-Kiey Mulumba, ministre honoraire de PTNTIC et ancien proche du président sortant Joseph Kabila, lui qui a tourné le dos à sa famille politique (majorité présidentielle) pour postuler comme candidat indépendant à la présidentielle, a critiqué cette nomination de différentes personnalités par Ramazani Shadary pour battre sa campagne. Le professeur Kin-Kiey Mulumba mentionne sur son compte twitter : « des ministres de la République (Défense, intérieur, affaires étrangères, justice, transport, finances etc.), des Dg en plein exercice de leurs fonctions, embrigadés dans une campagne électorale: nous avons affaire à l’Etat congolais tout entier! ». « Question de droits ou de morale? », s’est-il interroge.

Les nommés réagissent !

Quant aux nommés, les uns expliquent qu’ils n’ont jamais été consultés par le FCC, tandis que d’autres nient même leur appartenance à cette plateforme politique.
Kasongo Tshilunde, président de l’UNPC, intervient sur dément catégoriquement sa participation dans l’équipe de campagne de Shadary. « J’ai appris cette désignation dans les réseaux sociaux, je demens catégoriquement ma part dans cette équipe de campagne. Je ne peux pas travailler pour un quelconque candidat à la présidentielle. En plus je n’ai même pas été consulté. C’est grave ça! C’est un scandale », a-t-il expliqué.

Pasteur Albert Kankienza, lui aussi à son tour, nie son appartenance au FCC via sa page facebook. C’est le cas pour Chantal Kanyimbo, Rapporteur du Conseil supérieur de l’Audiovisuel et de la Communication. Egalement cité, Florent Ibenge, sélectionneur principal de l’équipe nationale, a affirmé auprès de certains journalistes congolais n’avoir pas eté pas mis au parfum de cette décision. L’homme dit ne pas nourrir dans ambitions politiques.

BBM

Partage sans limite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *