Finale de la Coupe du Monde: la bataille d’idées entre Deschamps et Dalic

L’équipe de France de Didier Deschamps est victorieuse de la coupe du monde, Russie 2018 après sa victoire 4-2 sur la Croatie de Dalic, ce sélectionneur nommé au mois d’octobre 2017 et qui découvrait par là le haut niveau en réalisant le meilleur parcours de l’histoire des Croates en Coupe du monde.

Les buts français ont été marqués par Mandzukic (csc),Griezmann (sp),Pogba et Mbappe, élu par ailleurs meilleur jeune du tournoi.
Du côté Croatie, Perisic et Mandzukic sur une erreur de relance du capitaine français et sociétaire de Tottenham, Hugo Lorris.

Déroulé du match

L’entraineur des Bleus a maintenu sa disposition en 4-2-3-1.Umtiti, Varane, Hernández et Pavard en défense. Pogba et Kante devant la défense. Mantuidi, Griezmann et Mbappe, théoriquement sur la même ligne ,en soutien de Giroud.

Par contre Dalic a innové son 4-3-3 en 4-1-4-1.Vrsaljko,Vida, Lovren et Strinic dans la défense, Brozovic en sentinelle. Perisic, Rakitic, Modric et Rebic sur la même ligne et Mandzukic à la pointe de l’attaque.

Ce schéma a été régulièrement modifié au cours du match en 4-3-3 avec Brozovic, Rakitic, à gauche et Modric à droite.
C’est l’une des raisons qui a fait souffrir la France.

Pour Didier Deschamps, il fallait opter pour une stabilité défensive (l’ancien capitaine des bleus fut un milieu défensif comme Diego Simeone). Kante et Pogba devraient contrôler les mouvements de Rakitic et Modric. Hernández et Pavard devraient bloquer Perisic et Rebic avec l’apport psychologique de Mbappe dont la pointe de vitesse devrait contraindre les deux latéraux à la prudence surtout avec le jeu long de Pogba. Giroud devrait un peu harceler Lovren qui n’a jamais été à l’aise devant un attaquant harceleur à ses trousses.(Manchester United avait battu Liverpool sur ce détail avec un Lukaku harceleur et qui permettait à Rashford de s’engouffrer dans les espaces créés)

Le plan de la Croatie est plutôt simple pour faire déjouer la stabilité défensive des français.
En effet, il fallait s’appuyer sur son régulateur, Luka Modric(élu meilleur joueur de cette coupe du monde). Modric et Rakitic échappaient à la vigilance de Kante et Pogba en effectuant des courses latérales et verticales incessantes en phase de possession et leur jeu de de passes entre les lignes était troublant surtout pour Kante contraint à courir sans référence.Il ne savait plus où se placer. Et quand les croates jouaient haut, les deux latéraux, strinic et Vrsaljko occupaient leurs ailes offensives permettant ainsi à Perisic et Rebic de glisser à l’intérieur du jeu aux côtés de Mandzukic jouant régulièrement dos au but.Vida et Lovren contrôlaient Grizou et Mbappe d’autant plus que la France défendait en 4-4-2.

Dès que les croates perdaient le ballon, Modric pressait Kante,Rakitic sur Pogba pour éviter une relance rapide sur leurs flèches. Les deux latéraux faisaient la même chose et Perisic qui a un volume de jeu impressionnant fermait le couloir et prenait l’intérieur du jeu suivant les placements de Grizou et Mbappe.

La France peinait surtout à faire sortir le ballon quand elle était pressée et ne devrait compter que sur ses individualités potentiellement intéressantes. Le coup franc qui a amené le premier but du match (csc de Mandzukic) est arrivé dans ce contexte.
L’ égalisation croate arrive dans une phase apparemment bien préparée.Pogba se fait avoir sur la déviation de Vida sur Perisic qui se trouvait à l’intérieur du jeu abandonnant son aile à Strinic positionné dans le couloir suivant le positionnement de Mbappe. Il parvient à éliminer Kante ,refuse d’affronter Pavard et croise sa frappe.

En manque d’inspiration et daignant exploiter des balles arrêtées, la France repassait devant sur pénalty signalé par la VAR et tiré parfaitement par Grizou.

Au retour des vestiaires et conscient des difficultés auxquelles était confrontée son équipe, Didier Deschamps faisait rentrer Nzonzi (pacificateur en Kikongo) pour deux raisons : d’abord libérer Pogba,car Kante était entrain de faire son plus mauvais match en sélection. Un Pogba libéré pouvait facilement trouver Grizou ou Mbappe. Enfin, avec des centres incessants de la Croatie, Nzonzi pouvait lutter dans le jeu aérien, domaine dans lequel la taille de chasseur ouest-africain de Kante ne servait à rien.

Ainsi, malgré le pressing cumulé et coordonné des croates, la France parvenait finalement à sortir de la zone où elle était asphyxiée et marquer son 3eme but et son 4e but.
La Croatie aura été tout simplement malchanceuse.

Cette coupe du monde a été ratée par toutes les équipes naturellement offensives et adeptes du beau jeu. l’Allemagne a été battue par le Mexique et la Corée du sud avec une possession de plus de 80%.l’Espagne a été éliminée par une équipe de la Russie regroupée derrière à 10. La Belgique a éliminé le Brésil en jouant à 10 derrière. Et la France est championne du monde avec une faible possession durant toute la compétition. Peut-être le retour à la mode de la cadenacio ou du verrou suisse. Mourinho va s’en délecter.

 

Saint Yannick

Partage sans limite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *