La lutte pour le titre devrait se résumer à un duel à distance entre Corbeaux et Moscovites

Avec trois points de retard et aussi deux matchs de rattrapage, Vita Club (47 points) possède un certain avantage sur les hommes de Pamphile MIHAYO (50 points) lesquels ont un seul et dernier match à disputer.

 

Le plafond du TPM, en terme des points étant de 53 en cas de succès, vendredi à Kamalondo, face à l’AC Rangers ; celui de Vita Club est de 56 mais il faudra que les Kinois alignent 3 victoires face à successivement :
Don Bosco, le mardi 3 juillet au Stade des Martyrs ; rappelons que les Salésiens avaient maîtrisé les Moscovites 1-0 à l’aller ;
le vendredi 6 devant Dragons Bilima, 1 but partout était le score à l’aller ;
et pour finir à Lubumbashi devant Lupopo le lundi 9 juillet ! Vita Club a aussi l’avantage du goal average à +39 alors que le TPM stagne à +31. Un faux pas des Moscovites avant de venir à Lubumbashi le 9 juillet, relancera complètement la course au sacre. Tout en n’ayant pas leur destinée entre leurs mains, les Corbeaux y croient toujours !
Sur le papier, ça s’annonce facile pour Vita Club mais à l’approche d’un sacre par exemple, il n’est pas rare de voir les équipes du bas du tableau jouer les trouble-fêtes. Les Corbeaux sont aussi avertis pour ce vendredi devant Rangers.

 

La pression du titre et la peur d’être accroché pourrait-elle jouer un sale tour aux hommes de Jean Florent IBENGE ? Attendons voir. Même si ces dernières semaines les Moscovites ont surfé sur le championnat en déjouant tous les pièges, un match de football n’est jamais gagné d’avance.
Sanga Balende – DCMP, l’autre saga !
Dans la course pour les places africaines, le TPM a déjà gagné un pari : l’année prochaine il y sera mais reste à savoir si ce sera en C1 ou en C2. A 50 points, ni Sanga Balende (43 points et 3 matchs à jouer) ni DCMP (38 points et 4 matchs à disputer) ne peuvent empêcher les Corbeaux d’être aux interclubs de la CAF, déjà que les deux vont s’affronter le mercredi 4 juillet. DCMP avec un match de moins que son concurrent Sanga Balende, est distancé de 5 points.

Si Sanga Balende gagne, ce sera plié pour l’équipe kinoise qui affrontera tour à tour Dauphin Noir, le mercredi 6 à Kinshasa, Rangers le samedi 14 juillet et Lupopo à une date pas encore fixée. Même un succès des Immaculés devant les Anges et les Saints ne suffira pas dans un premier temps. Gagner puis espérer un faux pas de Sanga Balende devant Maniema Union et Dragons Bilima, le mercredi 6 et lundi 9 juillet.
Moralement entamé et voyant ses chances africaines s’écrouler comme un château de cartes à la suite du nul face à Don Bosco et deux défaites devant Mazembe et Vita Club, Sanga Balende qui a rêvé du sacre avant que celui-ci ne lui échappe, lâchera-t-il la campagne africaine, précieux sésame pour sauver sa saison ? Une éventualité difficile à imaginer.

Alléchante fin de saison en L1. L’apothéose serait encore palpitante si les organisateurs avaient fait jouer des matchs en simultané pour les deux dernières journées afin de respecter l’équité sportive ! Hélas…

 

 

Jean-Baptiste Kabeya

Partage sans limite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *