Pénurie du maïs dans le Kasaï Central : enfin le Directeur de la SNCC région Nord sort de son mutisme

Le Directeur de la Société nationale des chemins de fer SNCC région Nord s’est enfin exprimé devant la presse locale sur la hausse du prix de maïs sur les marchés kanangais.

« Cette situation n’est pas liée au manque du carburant moins encore à son détournement comme certains le pensent, mais plutôt à un incident important de la locomotive 19,18 qui a déraillé, renversée la semaine dernière sur le rassemblement Nkashama et Benaleka ayant bloqué la voie ferré à cette hauteur », a expliqué Afred Mato.

« Il y a des wagons qui sont chargés de maïs à Mweka mais qui ne pouvaient pas être tirés à cause de cet obstacle », a-t-il poursuivi. Et de continuer : « la Direction générale a mis à la disposition de la région Nord de la SNCC 10 citernes de carburant à partir de Mweneditu mais l’autre machine a aussi déraillé bloquant l’acheminement de ce gasoil. À l’heure actuelle, toutes les situations étant déjà décantées, les marchés kanangais vont être inondés de maïs avec baisse du prix dans plus ou moins quatre jours ».

Le Directeur de la SNCC région du Nord a aussi précisé que « malgré les difficultés rencontrées depuis le début de l’année, la SNCC région Nord déploie des efforts pour qu’on ne parle plus de pénurie, mais que le maximum possible de maïs qui se trouve à l’interland puisse être acheminé ».

Il sied de signaler que cela fait plus d’une semaine que le prix du maïs est passé de 1.400 à 2.500fc par une mesurette communément appelé Méga. Mais d’autres bouches proches de la SNCC région Nord interrogées par interkinois.cd, estimaient qu’il y aurait eu détournement du carburant. Un malentendu selon le directeur.

Elysée Lusamba

Partage sans limite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *