Le poète Lutumba Simaro cède le groupe « Bana Ok » à Manda Chante

Le poète Lutumba Simaro massiya Ndomanueno cède son orchestre Bana OK à son jeune frère et fils Manda Chante, ex Poulin du Wenge el paris et patron de wenge référence.

 

C’est l’hôtel Emilton dans la commune de Lingwala, qui a accueilli, l’après-midi de ce vendredi 13 juillet 2018, ce point de presse rempli d’émotion.

 

La série continue, témoin de cet impressionnant événement, les chroniqueurs de musique expressément invités pour la circonstance. « Lutumba continue à nous surprendre avec ses 80 ans d’âge et 65 ans de carrière, on a l’impression qu’avec lui, nous évoluons de surprise en surprise et de fête en fête pour marquer cette histoire qui ne peut s’effacer en un clic parce que non seulement Lutumba est un grand mais aussi parce que c’est un monument vivant», c’est ce que l’on pouvait entendre dans le couloir de l’ex saint jean, cette commune aujourd’hui Lingwala où réside, il y a belle lurette, le poète Lutumba simaro, quelques minutes après cette rencontre intervenue à l’hôtel Emilton d’Émile Ngoy Kasongo.

 

Selon www.eventsrdc.com qui a eu comme source le chroniqueur Jean Pierre Eale, Manda chante a qui est confié cette tâche, visiblement très lourde, reste confiant et rassure qu’il sera à la hauteur de sa tâche. L’on n’en douterait peut-être pas avec le talent lui reconnut où d’ailleurs il a eu à chanter dans une des chansons de cet homme qui compte plus de 3000 chefs-d’oeuvre mais abandonnera-t-il son style wenge largement et continuellement exploité ? Lequel esprit, il faut le souligner, l’a toujours envahi.

Et qu’adviendra-il de Wenge Référence, son propre groupe musical. Décidera-t-il d’adopter humoristiquement et intégralement l’esprit Odemba ? Et pourquoi Lutumba placerait-il sa confiance seulement au « ndjilois » plutôt qu’à ces autres vieux loups et talents de la RDC qui ne cessent de faire fureur? Ces questions qui valent leur pesant d’or, ne cessent de se poser ici et là tant à Lingwala que dans d’autres communes. Wait and see !

 

 

Blaise Puala

Partage sans limite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *