Tanzanie : Fred Kabeya a représenté la RDC à Karibu Festival Music 2018

C’est chaque année que les artistes tanzaniens s’associent sur scène pour offrir une vingtaine de concerts et spectacles, 3 jours durant, en associant leurs homologues du monde entier à cette fête musicale qui intervient généralement le premier week-end du mois de novembre au Collège des arts et de la culture de Bagamoyo, cette ville historique située à une heure au nord de Dar es Salaam.

Pour cette édition 2018 de Karibu Festival Music, cette rencontre internationale tanzanienne où se retrouve différents genres musicaux allant du hip-hop au rock en passant par la rumba, la salsa à la musique électronique et autres, avait retenu en lineup, 13 artistes parmi lesquels le chanteur-guitariste Rd-Congolais Fred Kabeya qui venait, tout récemment, de lancer sur le marché du disque, 2 sigles à savoir « Lolango » et « Amour A ».

Une prestation imposante en cette rencontre musicale des nations, 45 minutes durant en haleine et sans interruption, Fred Kabeya a tenu haut les couleurs de son pays, la République Démocratique du Congo.

Il avait eu le privilège de prester en 3ème position de la première journée qui avait, dans sa programmation, la Tanzanie avec Irie Sound et Moses Zamangwa, l’Ouganda avec Isaiah Destiny, le Mozambique avec Arcenio Band venu directement de la France et en after party, le Dj KU et le Dj Peace.

Son style de musique « Mumes », une musique expérimentale qui, visiblement, serait un mélange authentique de plusieurs styles dont la salsa, le latino, le Rnb, le ndombolo et la rumba ainsi ponctuée des mélodies tradi-modernes inspirées du Congo profond, s’inscrit, avec originalité, dans le courant dit «autre musique» en offrant plus d’espace à la percussion et au dialogue des guitares.

« Je ne saurai clore cette adresse sans pour autant dire merci à Ciel-Bleu, cette plateforme socioculturelle et éducative internationale pour le soutien quelle ne cesse de m’apporter depuis le 6eme anniversaire de ma carrière musicale et plein succès à vous », a réagi Fred Kabeya dans un entretien exclusif accordé à www.interkinois.cd.

Blaise Puala

Partage sans limite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *