Affaire PTNTIC-AGI : Henry YAV va-t-il, après deux refus, signer ce décret scandaleux et vendre les congolais à une entreprise libanaise

Le Ministre des PTNTIC persiste dans sa funeste volonté de causer une augmentation de 60% de prix des appels, des sms et de l’Internet au profit d’une entreprise libanaise et mettre les données de tous les congolais à la merci d’une boite inexpérimentée qui n’a jamais exercé le contrôle et dont le réseau à l’extérieur du pays demeure inconnu de tous les congolais. Une chose lui manque en ce moment pour atteindre ce but égoïste : La signature du ministre des finances Son Excellence Henry YAV.

 

Le décor est déjà planté pour la mise en application de ce contrôle qui, certes, est une bonne chose mais dont le coût est mis sur la tête de la population congolaise dont le pouvoir d’achat est très faible et qui risque de voir plusieurs entreprises fermées en une année ce qui causerait une augmentation sensible du taux de chômage dans le pays. Le comble est que dans les 28 millions de dollars actuels que veut gagner AGI et Emery Okundji par mois dans cette affaire la DRGAD, caisse de l’Etat, n’a aucun dollar parce que 85% va à ce réseau typiquement maffieux, 10% à l’ARPTC et 5% à une certaine commission interministérielle.

 

Quant au Ministre des finances dont la signature manque à cette forfaiture de grande envergure, parce que le ministre de PTNTIC et le Premier Ministre ont déjà signé, il a, selon plusieurs témoignages concordants, refusé d’apposer sa signature à deux versions de ce document. Ce geste est louable et digne d’un homme d’Etat soucieux de son peuple. Si tel était le cas, pourquoi accepterait-il de le signer cette fois-ci et sacrifier la connectivité de peuple congolais pendant cette période des fêtes ?

 

Auprès autant d’encre couler autour d’une affaire qui prouve à suffisance combien le peuple et l’Etat congolais sont escroquer par un réseau inconnu à travers une entreprise sans expertise ni statuts dont le seul nom qui circule actuellement le relie directement au football par DCMP et les MOTORS ? Est-ce que le Ministre de Finances va ignorer cet appel que lui lancent plusieurs lanceurs d’alerte autour de cette confusion de domaine et une arnaque mal préparée ?

 

Tout va maintenant dépendre, comme une coupe d’espoir forcée, du bon sens et du patriotisme du Ministre des Finances qui, en bloquant définitivement ce document inconscient, injuste, conflictuel, apocalyptique, rendra un service historique à la nation congolaise et au peuple congolais.

 

La Rédaction

Partage sans limite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *