ÉLECTIONS 2018/KASAI : Le blocage des machines à la base de vives tensions dans certains centres à Kananga

Le blocage des machines a monté les tensions des électeurs, causé la lenteur dans le déroulement des opérations de vote et risqué la vie à certains.

Au complexe scolaire Sola Gracia par exemple, un chef de centre a été tabassé à mort pour avoir voulu sortir avec une machine de réserve en vue de ravitailler un autre centre dont l’un des outils s’était bloqué.

Voulant sortir seul avec la machine, l’homme a été récupéré par les électeurs et l’ont passé au tabac lui causant le saignement. Arrivée sur le lieu à bord d’une jeep, la police qui a récupéré ladite machine a également encaissé des coups de pierres, mais aucun incident.

Cette même situation a voulu se reproduire au complexe scolaire La Félicité où il y avait de vives tensions. Une machine s’est bloquée depuis l’ouverture du bureau et la solution a été trouvée autour de 10h. Les électeurs qui voulaient s’en prendre au chef de centre pour avoir fait sortir la machine ont été calmés par les médiatrices électorales.
Le problème s’est en tout cas reproduit dans plusieurs centres.

Cette difficulté a provoqué la lenteur, et d’autres électeurs impatients se sont découragés de voter. Mais jusqu’ici, aucun autre incident majeur n’a été signalé.

Élysée Lusamba

Partage sans limite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *