ÉLECTIONS 2018/ KINSHASA : Solange Kwale a accompli son devoir civique

C’est sous un climat salubre qu’elle s’est rendue à son bureau de vote. Cette dernière, c’est bel et bien Solange Kwale Dangba. Cette candidate aux législatives nationales de la Lukunga a, en sa qualité d’électrice, rempli son devoir civique, ce dimanche 30 décembre 2018 au centre électoral de l’Institut Supérieur de Techniques Appliquées-ISTA.

Remplissant toutes conditions soulevées par les agents de la Commission Nationale Électorale Indépendante et passant par diverses étapes devant le personnel de la centrale électorale, des observateurs électoraux et des journalistes, Solange Kwale, sans ambages a cependant fait son choix librement dans l’isoloir.

 

Journaliste de profession de son état, au sortir du bureau de vote, face à la perche de votre rédaction, elle n’a guère donné sa langue au chat.  » Je suis très très contente car je viens de remplir mon devoir civique. Non seulement entant qu’électrice mais aussi candidate. Ici à l’ISTA, là où je me suis fait enrôler il y a quelques mois passés, les choses semblent marcher comme il faut. J’espère que c’est le cas partout à Kinshasa », a-t-elle indiqué.

Dans la même optique, cette citoyenne a soulevé quelques irrégularités observées dans certains coins du pays d’après les informations à sa possession.  » Selon les informations qu’ on a glanées, il y a des coins où les choses ne semblent pas aller. Il y a des bureaux qui n’ont pas de machines, et d’autres machines en panne », a en substance soulevé Solange Kwale.

A la question de savoir sur la rapidité quant à l’usage de la Machine à voter, la lenteur a été l’observation saillante soulevée par cette aspirante locataire d’un siège au temple de la démocratie.
Dans l’espérance de vivre le vrai changement, le résultat des urnes déterminera la réalité, a-t-elle éclairé.

 

Lambert Saïdi

Partage sans limite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *