Élections provinciales à Kinshasa : Pius Issamba très déterminé pour son Lingwala natal !

C’est le samedi 1er décembre 2018 sur l’avenue Kabinda dans la commune de Lingwala que Pius Issamba Ekutsu Matundu, député provincial de ladite circonscription a eu à échanger avec ses compères de 3 quartiers, à savoir ceux de Ngunda-Lokombe, ceux de Lokole et ceux de la RTNC.

 

 

Un moment visiblement nostalgique qui a commencé par un bref rappel aux siens sur cette initiative qui date de 7ans « ça fait aujourd’hui 7 ans depuis que nous avons commencé ensemble avec vous, à préparer ce moment de combat pour rénover notre affective commune de Lingwala autrefois nommée Saint Jean», a laissé entendre Pius Issamba appelé affectivement «Sitim » par ses proches.

 

Ce dernier, a-t-on appris, aurait été candidat député provincial depuis 2011 lors de ces élections législatives et provinciales qui devaient, préalablement, se tenir.

 

« Je n’aimerais pas vous faire des promesses fallacieuses, des promesses que je ne saurais tenir, car beaucoup l’ont fait avant moi sans pour autant rien réaliser et c’est ça manquer du respect à ses électeurs. Moi je n’ai pas besoin de vous promettre monts et merveilles, car je suis né parmi vous, j’ai évolué sous vos yeux et nous avons partagé les mêmes joies ainsi que les peines » a déclaré Pius Issamba Sitim, ce natif de l’avenue Luvua dans la commune de Lingwala à quelques encablures du coin des amoureux.

 

Cet ancien de l’Institut supérieur des techniques de l’information-ISTI a martelé au cours de cette même causerie familiale qu’il est impérieux de connaître la personne pour qui l’on vote, car le devoir de redevabilité fera en sorte que l’élu rende compte et respecte ses électeurs.

Une rencontre bilatérale et conviviale, après sa sensitive déclaration, Pius Sitim Issamba a, en individuel, échangé avec quelques-uns afin d’éclairer certains points développés lors des échanges surtout s’agissant des différents projets développés devant son électorat.

 

Une chose qui a étonné plus d’un journaliste, Puis Issamba Ekutsu Matundu, ce candidat numéro 43 à la députation provinciale de la commune de Lingwala, n’a pas souhaité que tous soient révélés au grand jour par la presse pour éviter toute sorte de tapages, car selon ce fervent chrétien catholique, quand la main droite donne, la main gauche n’est pas censée en être informée. Pourtant une règle de conduite qui n’est nullement observée dans la politique où le tapage est de mise.

 

L’on aurait dit qu’il a convaincu, à la fin de son speech, l’homme a été ovationné par l’assistance avec des cris sous diverses appellations mais il est resté calme, imperturbable et humble comme de nature.

 

Blaise Puala

Partage sans limite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *