Kasaï : Marcel Tshimpaka contre la décision du report partiel des élections

Selon Jean Marcel Tshimpaka, communicateur provincial du parti Envol et l’un des chargés de communication de l’équipe de campagne de Félix Tshisekedi au Kasaï, le report des élections est une provocation de la part de Mr Naanga et ladite décision dessine la balkanisation de la RDC.

 » Corneille Naanga doit cesser avec ses aventures et manœuvres mal conçues. Le Congo a Besoin de se choisir ses propres dirigeants. Nous exigeons la tenue inclusive des élections sur toute l’étendue de la République en date du 30 Décembre 2018. Si Monsieur Nangaa est incapable d’organiser les élections, il doit démissionner » a dit J. Marcel Tshimpaka.

Parmi les griefs évoqués par Le président de la Ceni qui occasionnent le report des élections on trouve l’insécurité et l’épidémie de la maladie à virus Ebola.

Signalons que les candidats à la présidentielle et législative avaient battu leurs campagnes électorales dans ces villes en plein virus Ebola.

En rappel, lors de la révision du fichier électoral, la Ceni avait justifié la modification de son chronogramme par la situation d’une partie du Kasaï où sévissait l’insurrection de Kamuena Nsapu. « Nous ne pouvons pas aller aux élections sans le Kasaï » disait Corneille Naanga.

 

Dostin Luange Eugène

Partage sans limite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *