RDC : Les activistes de mouvement citoyen mettent Muzito en garde

Après la sortie médiatique de l’ex premier ministre de la Rd-Congo, Adolphe Muzitu sur les antennes de nos confrères de TV5 Monde dimanche 03 fevrier dernier, Héritier Ngashi et Manick Kateba activistes de mouvement citoyen ont monté au créneau contre les propos tenus par ce leader de LAMUKA, et ils ont qualifié ces propos de complot contre le pays.

D’après ces activistes citoyens, Adolphe Muzito a étalé à nu ses intentions diaboliques et son plan maccabre contre la population, qui est celui de la maintenir dans la pauvreté.

 » Par sa sortie médiatique manquée sur les antennes de tv5 monde, cet homme étale à nu ses intentions diaboliques et son plan maccabre contre ce peuple celui de lui maintenir dans la pauvreté. Sans nul doute, l’on comprend que ce monsieur ne travaille que pour son intérêt plutôt que celui du peuple, ainsi il s’est enrichi sans vergogne dans un temps record et a pu devenir propriétaires des innombrables maisons ça et là dans le pays « , ont-ils déclaré.

Ils ont indiqué qu’après la passation civilisée du pouvoir, il est temps de se mettre au travail pour sortir le pays dans le gouffre.

 » Après la passation du pouvoir entre Kabila et Félix, le nouveau président élu trouve un pays dans un gouffre. Un État totalement défaillant, exsangue voire inexistant. La crise est telle que tous devons nous mettent au travail pour relever ces multiples défis qui sont : la pauvreté, le chômage, l’education, la soin de santé, les infrastructures, le transport, la technologie, le réchauffement climat…autant des défis qui nous imposent un engagement sans faille. Étonnant de voir alors que tous voulons le pain et la paix, d’autres à l’instar de Muzito veulent que ce pays demeure dans la misère et l’instabilité « , ont-ils révélé.

Par ailleurs, Héritier Ngashi et Manick Kateba ont mis en garde l’ex patron de la primature en promettant de saisir les instances judiciaire.

MT

Partage sans limite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *