Report d’élections : Une journée très agitée dans le Nord-Kivu

La journée de ce jeudi 27 décembre 2018 a été très mouvementée dans plusieurs villes et agglomérations du Nord-Kivu.

Par exemple à Beni, toutes les activités sont restées paralysées toute la journée. Les portes de boutiques, magasins,entreprises de communication banques, petits commerces, voire les services étatiques sont restées fermées.

Les institutions supérieures et universitaires et écoles maternelles, primaires et secondaires n’ont pas été fonctionnelles. Il en est de même pour le service de transport ; d’où la circulation paralysée.

Des manifestations de colère ont été au rendez-vous. Des jeunes très mobilisés ont improvisé plusieurs marches à travers la ville pour dire non au report d’élections par la CENI à Beni, Beni-ville, Butembo et Yumbi.

D’énormes dégâts matériels ont été enregistrés ça et là. Des pneus allumés et barricades placées sur les artères principales et dans des coins chauds de la ville.

Les manifestants s’en sont également pris au centre de transit de traitement d’Ebola à Beni. Les malades et agents de traitement en fuite et une dizaine de manifestants arrêtés par les forces de l’ordre.

La même situation a été observée à Butembo, une ville située à une cinquantaine de kilomètres de Beni où les activités ont tourné au ralenti. Pareil à Goma, chef-lieu du Nord-Kivu où la population manifestait contre le report d’élections dans les 4 circonscriptions électorales.

Aussi à Kasindi, Mutwanga, Bashu, Mangina, … où la population ne jure que par le retrait de la mesure de la CENI.

Fabrice Ngima

Partage sans limite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *