Télécoms: Enfin… Le peuple congolais sauvé de l’escroquerie du siècle !!!

Le Président de la République SEM Félix Tshisekedi vient de sauver le peuple congolais de l’escroquerie du siècle orchestrée par Emery Okundji en mettant au froid le dossier AGI qui été sur le point de causer une augmentation sensible des produits et services des télécoms en RDC. Ce complot aurait eu comme effet particulier le partage de 27 millions de dollars par mois pendant 10 ans par un groupe de personnes.

Le peuple d’abord n’est pas seulement un slogan. Ceci en est une grande preuve !! Tout le monde avait parlé pour demander l’annulation du contrat entre le ministère des PTNTIC et AGI puis celle du fameux décret portant instauration du contrôle des flux des appels, SMS et la Data avec sa conséquence directe de l’augmentation 60% sur le budget de tous les produits et services des télécoms ; mais l’administration précédente était restée de marbre !!

Les médias avaient crié, les citoyens avaient signé une pétition, des émissions radios avaient dénoncé, les réseaux sociaux en avaient fait un buzz… En vain ! Jusqu’à ce que les élections salvatrices du 30 décembre 2018 viennent et apportent à la tête du pays un nouvel homme fort avec la mise en pratique du slogan « le peuple d’abord ». Oui, c’était un coup porté contre le peuple congolais.

Le vendredi 1er février 2018, le peuple congolais a appris avec allégresse la mise en quarantaine de cette mesure injuste qui n’avait pour ambition et but l’enrichissement personnel d’une poignée des personnes avides d’argent et perdu dans la recherche des alternatives au pouvoir finissant qui a voulu sacrifier plus millions de personnes au nom de l’égoïsme.

Connaissant la détermination de ce réseau maffieux si argumenté dans le dossier AGI, nous ne serons donc pas étonnés d’apprendre l’invention d’un autre subterfuge pour coincer les sociétés des télécommunications afin que cela puisse avoir des conséquences nuisibles pour le pouvoir d’achat du peuple congolais.

Affaire à suivre !!!

La Rédaction

Partage sans limite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *